Aller au contenu

Que faire cet automne sur les canaux de Bretagne ?

Il n’y a pas de morne saison sur les canaux bretons. Même l’automne, quand la navigation prend fin, est propice à des balades, des découvertes et des rencontres en tous genres. Suivez le guide !

Paysage d'automne sur les canaux de Bretagne.
Crédit photo : Emmanuel Berthier. Profiter de la douceur des couleurs d’automne le long des canaux.

En manque d’inspiration pour vos week-ends ? Et si vous partiez à la découverte de votre territoire, en longeant les canaux de Bretagne ?

Ce réseau de voies navigables est unique en son genre. Refuge de la biodiversité, il offre un magnifique patrimoine naturel et architectural à découvrir.

D’une petite cité de caractère à l’autre

Une petite cité de caractère est un concept définissant une commune atypique, à la fois rurale par son implantation et urbaine par son histoire et son patrimoine. Clairement, ce n’est pas ce qui manque en Bretagne. Médiévales, appréciées des artistes et artisans, ces petites cités dégagent une atmosphère particulière.

Crédit photo : Vincent Robinot. La citadelle de Port-Louis, face à Lorient.

Saint-Gildas et les chapelles du Blavet, Josselin sur les bords de l’Oust, le port de Dinan sur la Rance, les vallées de Redon dessinées par la Vilaine, l’Aff et le Canut… Nos amis du site du tourisme en Bretagne ont concocté une liste des plus belles cités le long des canaux de Bretagne pour des étapes de charme et d’histoire !

(Re)découvrir la nature

Prendre le temps d’une balade sur les canaux est idéal pour se reconnecter à la nature et profiter de ses jolies couleurs d’automne. De nombreuses espèces animales et végétales en ont fait leur refuge. Certaines y migrent pour s’y reproduire comme le saumon atlantique. Mais de nombreuses espèces y vivent à l’année. Prenez le temps de les regarder.

Photo d'un héron cendré.
Emmanuel Berthier. Un Héron cendré prend la pose dans le Morbihan.

Plus faciles à observer, et pourtant méconnues, la flore local recèle de plantes herbacées aux vertus alimentaires, médicinales et/ ou vétérinaires. Comme les faînes, les fruits du hêtre qui se récoltent en automne. Crues ou cuites, elles sont réputées délicieuses !

S’imaginer vivre dans une maison éclusière

Il existe encore 163 maisons éclusières en fonction réparties sur les canaux de Bretagne. Des habitations le plus souvent charmantes, les pieds presque dans l’eau ! Si l’aventure vous tente, vous pouvez postuler pour exercer le métier d’éclusier.ère. Parmi ses missions, il y a évidemment la régulation de la navigation fluviale et la gestion hydraulique des cours d’eau ainsi que l’entretien et le fleurissement de l’écluse et des biefs.

Actuellement, une offre est à pourvoir pour exercer à la Brigade de Josselin – Rohan… Si vous êtes embauché, votre lieu de résidence sera l’écluse n°36 de Beaufort sur le canal de Nantes à Brest.

Maison éclusière sur l'Oust.
Crédit photo : Emmanuel Berthier. Sur l’Oust, entre l’écluse de Josselin et l’écluse de Saint-Jouan.

A défaut de devenir éclusier, la Région organise régulièrement des appels à projets afin de réhabiliter les maisons éclusières abandonnées. L’idée : permettre aux personnes désireuses de s’investir localement de donner un second souffle à ces habitations et les transformer, par exemple, en gîte ou en lieu d’exposition. Un prochain appel à projet sera prochainement lancé.

Une nuit (en amoureux) sur les canaux

Si vous êtes à la recherche d’un hébergement insolite, pourquoi ne pas passer une nuit à bord d’un habitation flottante ? De nombreuses propositions de péniches ou d’embarcation permettent de passer une nuit ou plus sur les canaux de Bretagne. A bord des gîtes flottants de Ti War An Dour vous pourrez même pêcher directement depuis le ponton et, ensuite, vous rendre, pas loin, dans la jolie cité de Josselin !

Vue de la Vilaine, à Rennes.
Crédit photo : Des péniches le long de la Vilaine, à Rennes.

Également proche de la cité de caractère, Orphée est un petit bateau conçu dans l’esprit des péniches Freycinet. Sans parler des offres proposées par les particuliers via des plateformes types Airbnb. Au printemps et en été, l’offre des professionnels est évidemment encore plus importante.

Se lancer dans une partie de pêche

Truites, saumons, aloses, brochets, sandres… Les canaux regorgent d’une incroyable quantité de poissons. Et avec une saison de la pêche qui court d’avril à fin janvier, les amateurs de pêche ont le temps de profiter.

Un pécheur à Chateaulin, dans le département du Finistère.
Crédit photo : P.Rigalleau. Un pêcheur en aval de l’écluse de Coatigrac’h, à Chateaulin (Finistère).

Le Blavet (56) est une aire de jeux réputé des pêcheurs. En automne, ils aiment taquiner le castillon, un saumon qui revient en eau douce pour se reproduire. Les connaisseurs suggèrent de s’installer sur le canal, à l’aval du barrage de Ménazen (commune de Languidic)…

Se « décrasser » à pied, à cheval, en paddle ou à vélo !

Quoi de mieux pour s’aérer qu’un footing, une balade à pied, un tour à vélo, en canoë ou en paddle voire une randonnée équestre le long des chemins de halage ? Leur faible dénivelé les rend d’ailleurs accessible à tous. Et loin du bruit et de la pollution, ils ont tout pour séduire les amateurs de sport en plein air. 

Vue drone du lac de Guerlédan avec canoé à l'automne.
Crédit photo : Emmanuel Berthier. Vue du lac de Guerlédan en automne.

Si vous aimez les sports nautiques, sachez que vous pouvez pratiquer toute l’année, contrairement à la navigation fluviale. Mais certaines règles de sécurité s’imposent ! Et notamment de ne pas passer les écluses en canoë et kayak individuel ou en paddle – mais de privilégier les cales et pontons – et bien sûr de porter son gilet de sauvetage.

Commandez nos guides pratiques !

Pour vous aider à préparer votre balade, la Région édite une carte dépliante ainsi que 2 guides pratiques dédiés à la navigation et à la randonnée sur les canaux, disponibles dans tous les points d’information touristique aux abords des voies navigables.

Carte_Canaux_de_Bretagne
Guide navigation_Canaux de Bretagne
Guide randonnée_Canaux de Bretagne

Vous pouvez également en faire la demande : vn-usagers@bretagne.bzh

Partager :

Avis et actualités